RECHERCHER

NEWSLETTER

Groupe I : Espèces classées nuisibles tout le territoire du 01/07/2015 au 30/06/2016

 

L’arrêté ministériel du 30 juin 2015 fixe les périodes et les modalités de destruction des animaux suivants considérés comme nuisibles dans notre département compte tenu de leur caractère « exotique » ou « envahissant » :

 

  • le chien viverrin
  • le vison d’Amérique
  • le raton laveur
  • le ragondin
  • le rat musqué
  • la bernache du Canada

 

Il est applicable jusqu’au 30 juin 2016.

 

L’article 3 prévoit que l’usage des pièges de catégories 2 et 5 est interdit sur les abords des cours d’eau et bras morts, marais, canaux, plans d’eau et étangs, jusqu’à la distance de 200 mètres de la rive, exception faite du piège à œuf placé dans une enceinte munie d’une entrée de onze centimètres par onze centimètres, dans les secteurs où la présence de la loutre d’Europe ou du castor d’Eurasie est avérée.

 

La liste des secteurs où la présence de la loutre est avérée dans le département est fixée par l’ arrêté préfectoral du 7 août 2014 fixant la liste des secteurs où la présence de la loutre est avérée (format pdf - 560.3 ko) et son annexe cartographique (format pdf - 2.2 Mo)

 

La liste des communes concernée par la présence de la loutre est définie dans l’ annexe 2 (format pdf - 22.1 ko) de l’arrêté préfectoral du 7 août 2014.

 

 


 

Groupe II:liste ministérielle des espèces classées nuisibles par département jusqu’en juin 2018

L’arrêté du 30/06/2015 applicable jusqu’au 30/06/2018, fixe la liste des espèces du groupe II pour chaque département. Dans le Calvados, sont concernées : fouine, martre, renard, corbeau freux, corneille noire et pie bavarde.

 

Cet arrêté est applicable jusqu’au 30 juin 2018.

 

Le piégeage et (ou) le tir du putois, geai des chênes, belette, étourneau sansonnet qui ne sont pas classés nuisibles dans notre département restent interdits.

 

 


Groupe III : le pigeon ramier et le lapin de Garenne classés nuisibles jusqu’au 30 juin 2016

Cette rubrique comprend l’arrêté préfectoral du 29 juin 2015 ainsi qu’un formulaire de demande d’autorisation de destruction à tir du pigeon ramier.